[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

Recette de laLotte à la sauce d’argousier bio

Calories: environ 220 kcal par portion

Ingrédients pour 4 personnes:

500 gr de filets de lotte
sel et poivre du moulin
3-4 tiges de coriandre
3 càs d’eau
100 gr de petites carottes
100 gr de brocolis
100 gr de poireaux
sel de mer
assortiment de feuilles de salade
Ingrédients pour la sauce :

2 et ½ càs de jus d’argousier bio non sucré
1 càc de sucre
sel et poivre
3 càs d’huile de colza
6 càs de lait caillé crémeux
Nettoyer les filets de lotte, enlever les arêtes, couper en tranches épaisses, les saler et poivrer et les mettre dans un moule avec les feuilles de coriandre. Verser les 3 cuillers à soupe d’eau et couvrir avec une feuille d’aluminium. Cuire dans un four préchauffé à 220° (5 minutes si le moule est métallique, 8 minutes si le moule est en porcelaine). Retirer du four et laisser reposer 5 minutes dans le moule couvert. En même temps, couper en fines rondelles les carottes, les brocolis et les poireaux : cuire le tout dans un peu d’eau (ou mieux, à la vapeur) avec du sel de mer, puis bien égoutter et laisser refroidir.

Pour la sauce: verser le sucre et un soupçon de sel et de poivre dans le jus d’argousier. Y verser l’huile de colza en tournant vigoureusement, puis ajouter à la fin et doucement le lait caillé crémeux.

Mettre les tranches de lotte, les rondelles de légumes et les feuilles de coriandre dans un grand saladier : verser la sauce et tout bien mélanger délicatement. Décorer chaque assiette d’un lit de feuilles de salade et y disposer le mélange. Servir en entrée ou comme plat froid avec un verre de vin blanc demi-sec du genre Gewürztraminer.

Sources : ronds-rondes.com


[Total : 12    Moyenne : 2.4/5]

L’argousier est exceptionnellement résistant aux écarts de température puisqu’il vit entre 40°C et – 40°C et il résiste aussi aux sels de déglaçage des routes il est aussi capable de décontaminer les sols radioactif.

Famille : Élaeagnacées
Rusticité : bonne
Culture : Hippophae rhamnoides est précieux en zone côtière comme brisevent, ou pour stabiliser des dunes de sable
Plantez le en plein soleil, dans un sol frais mais bien drainé, neutre à alcalin, de préférence sableux. Taille en septembre, mais l’intervention est rarement nécessaire.
Nombre d’espèce : Ce genre comprend 3 espèces d’arbres et d’arbustes dioïques, caducs
Lieu : Originaire d’Europe et d’Asie, poussant sur les dunes côtières, dans les éboulis et sur les rives des ruisseaux, en montagne
Taille : ↕ ↔ 6m
Feuilles : Feuilles linéaires ou oblongues, argentées, gris vert ou vert moyen
Fleurs : Fleurs insignifiantes, en grappes, au printemps
Fruits : Fruits sphériques, orangés
Racines :
Multiplication : semis en godet ou en terrine sous châssis, en mars. Stratifiez les graines en hiver, pendant trois mois, à 4°C. Boutures semi ligneuses en juin. Boutures ligneuses en décembre marcottage en octobre.
Ennemis et maladies :

Attention :
Espèce et variétés :
Hippophae rhamnoides (Argousier).
Grand arbuste ou petit buissonnant, à pousses épineuse
Feuilles caduques, de 3 à 6cm de long, linéaires, gris vert, tapissées d’écailles argentées ou bronze sur les deux faces
En avril, minuscules fleurs jaune vert épanouie en grappes de 1 à 2cm de long
Sur les plantes femelles, fruits de 3 à 8cm de diamètre, persistants, sphériques orangé vif.
↕↔ 6m.
Europe, Asie

Phytothérapie

Nom commun : argousier,
Nom botanique: Hippophaë rhamnoides
Nom anglais: sea buckthorn
Famille des : éléaginacées
L’argousier est abondant dans les pré alpes, Valée du Tessin, Valais, Grisons et en Savoie
Cet arbuste dépasse rarement 3 à 4 mètres mais certaines variétés peuvent atteindre 20 mètres.
L’argousier est répandu dans toute l’Eurasie et on le trouve en Chine, en Russie, en Mongolie, en France, en Grande-Bretagne et jusqu’en Finlande.
L’argousier est connu depuis l’Antiquité mais ce n’est que depuis les années 40 et 50, sous l’impulsion de chercheurs soviétiques, que la plante a commencé une nouvelle carrière.
En URSS, le fruit fait partie du régime des astronautes et on en a fait une crème les protégeant contre les radiations cosmiques.
Les baies de l’argousier sont extrêmement riches en en vitamine C (de 360 à 2500 mg par 100 grammes de baies), en vitamine E et en carotène.
Elles contiennent également plus de 18 acides aminés et plus de 24 éléments différents (dont azote, phosphore, fer, manganèse, boron, calcium).
À l’heure actuelle, on en tire des crèmes pour application topique sur des brûlures, plaies de lit et brûlures de radiations.
L’huile essentielle est également utilisée en aromathérapie
L’huile, le jus et les extraits de l’huile, du jus, des feuilles et de l’écorce sont utilisés dans le traitement des symptômes de la haute pression, de maladies des yeux, de la gingivite et des maladies cardio-vasculaires.
En Chine, on fabrique deux breuvages sportifs à partir de la baie et ces boissons étaient le “breuvage officiel” des athlètes chinois lors des Jeux olympiques de Séoul. Plus de 200 produits différents sont fabriquées à partir de l’argousier
Les Tartares et les Sibériens consommaient les baies avec du fromage et du lait, ils en faisait aussi de la confiture
Parties utilisées :fruits (baies)

Principaux constituant connus

flavonoïdes
acides gras(oléique, linoléique, linolénique et plusieurs autres)
béta-carotène (entre autres le lycopène)
tocophérols (vitamine E, gamma-tocophérol)
phytostérol vitamine C (dépassant le citron et le cynorrhodon)
provitamines A

Propriétés

tonique général
anti-infectieux

Indication en usage interne

ulcères de l’estomac
ulcères
cholestérol
haute pression
maladie cardio-vasculaire
diminution de l’activité cardiaque et cérébrale
gingivite
plaies occasionnées par l’exposition à des rayons X ou à des radiations
fatigue matinales, des convalescent etc.
inappétence
anémie
insomnies
prévention de la grippe
sénescence

Indication en usage externe

brûlures
plaies de lit

Le fruit riche en béta-carotène de l'argousier bio

Le fruit riche en béta-carotène de l’argousier bio

Mode d’emploi

Usage interne

en sirop dans le commerce

Arbre thérapeutique

Famille : éléangnacées
Historique : le nom botanique vient du grec hyppos qui signifie cheval et de phaos qui signifie brillant il fut nommé ainsi par les anciens Grecs qui ajoutaient au fourrage de leurs plus beaux chevaux des baies d’argousier pour rendre leur crinière et leur pelage plus lustré
Les peuples mongol tartare et sibérien consommaient les marmelades d’argousier avec du lait et du fromage pratique et judicieux quand on sait que le calcium est bien mieux absorbé en présence de vitamines C
Une pâte de ce fruit conservée pour l’hiver leur assurait une bonne résistance contre les froids sibériens du nord de l’Asie dont l’argousier est originaire
Habitat : Berges sablonneuses des cours d’eau terrains encaissés ou montagneux sols pauvre mais ensoleillés de l’Asie et du Sud de l’Europe
Composition chimique : écorce et feuilles : tanins // fibres // calcium // silice
Fruit : bêta-carotène // vitamine C // quercétine // mannitol // physaline // xanthophylline
Graines : acides gras essentiels (linoléique et isolinoléique // vitamines E // silice
Parties utilisées : écorce en hiver // feuilles au printemps // fruit et graines à maturité à la fin de l’été
Description : arbuste dioïque de forme hétérogène qui mesure de 5 à 6 mètre de haut à l’age adulte
Il est pourvu d’une écorce brun foncé et est muni de nombreuses épines de dimension différente
Ses feuilles sont alternes et caduques simples étroites et munies d’écailles argentées plus pâle sur le dessous Ses fruits sont des drupes orangées de 6 à 6 mm de longueur regroupées le long des branches et qui peuvent persister l’hiver
Culture : l’argousier est très facile à cultivez il est doté d’une grande vitalité
Utilisation : en usage externe contre les blessures infectées et les hémorragies on prépare une décoction avec des rameaux et bourgeons du printemps à raison de 2 cuillères à soupe bouillir pendant 5 min dans 125 ml d’eau appliqué en compresse localisée plusieurs fois dans la journée
Les jeunes feuilles sont utilisée pour les diarrhées et la déminéralisation prendre 3 tasses d’une cuillère à soupe bouillir 3 min prendre pendant 3 semaines maximum au printemps
Les fruits et les graines sont les plus précieux ils peuvent être consommé en cures prolongées de 3 mois sous forme de jus pur dilué à raison sde 1 cuillère à soupe par 100ml d’eau avant chaque repas comme tonique général idéal pour les enfants en croissance les convalescent et les personnes souffrants d’insuffisance cardiaque ou de fatigue chronique ou tout simplement en cure dépurative et contre le vieillissement
Il est très acide il est recommander de broyer très finement le fruit et la graine le faire cuire à basse température max 70 °C
2vitez les cures d’argousiers en cas de goutte et d’hyperacidité et de pathologie rénales sérieuses
Propriétés médicinales : antioxydant // antihistaminique // antiscorbutique // antiseptique // apéritif // astringent // cicatrisant // dépuratif // fortifiant // laxatif // tonicardiaque // reconstituant général et vulnéraire
Insolite : la vitalité de l’argousier vient du fait de sa formidable faculté d’allier l’énergie solaire concentrée dans ses précieuses vitamines en synergie parfaite à la force cristalline de la terre par sa silice protectrice et dispensatrice de chaleur et de lumière
La psycho morphologie de l’argousier révèle que courage endurance et persévérance sont typique de cet être qui ne manque ni de vertus ni de défenses pour bénéficier de ses qualités il est recommander de dormir à la belle étoile près de lui

Boissons

Nectar antioxydant universel

Sirop d’argousier
Ingrédients
fruit de l’argousier
1kg de sucre roux par litre de fruit
Préparation
cueillez les fruits le matin avant que le soleil ne réchauffe les fruits
prenez de petits rameaux sans trop de feuilles
égrener passez les fruita au travers d’un moulin à légume attention inox fer et aluminium sont attaqué par le jus du fruit très acide
filtrez au travers d’un linge
ajoutez 1 kg de sucre roux par litre de jus dynamiser pendant 1 heure avec un bâton en bois bien propre
tournez d’abord dans 1 sens de l’extérieur vers l’intérieur jusqu’à formation d’un entonnoir profond après un court arrêt entamez le mouvement inverse de l’intérieur vers l’extérieur jusqu’à obtention d’un entonnoir et ainsi de suite
c’est ce qui permet au sirop de se conserver 1 an sans cuisson
mettez aussitôt en bouteilles bouchez hermétiquement
Si le sirop mousse après quelques jour vous pouvez arrêtez le processus en le chauffent pendant 1/4 d’heure entre 70 et 75 °C
agitez avant l’utilisation

Nectar antioxydant universel
Ingrédients
250 ml de fruit d’argousier bien mûres
250 ml d’eau
15 gouttes d’extrait ou 2 gr de poudre de stevia rebaudiana (le plus puissant agent sucrant végétal au monde et le plus facile à cultiver) http://res2.agr.ca/london/faq/stevia_f.htm
Préparation
laissez tremper les baies dans l’eau pendant 2 à 3 heures puis broyez au robot ou mortier
ajouter la stevia et agiter se conserve un mois au réfrigérateur
Stérilisé il se garde 1 an au réfrigérateur

Recettes

Sirop d’argousier
Ingrédients
fruit de l’argousier
1kg de sucre roux par litre de fruit
Préparation
cueillez les fruits le matin avant que le soleil ne réchauffe les fruits
prenez de petits rameaux sans trop de feuilles
égrener passez les fruita au travers d’un moulin à légume attention inox fer et aluminium sont attaqué par le jus du fruit très acide
filtrez au travers d’un linge
ajoutez 1 kg de sucre roux par litre de jus dynamiser pendant 1 heure avec un bâton en bois bien propre
tournez d’abord dans 1 sens de l’extérieur vers l’intérieur jusqu’à formation d’un entonnoir profond après un court arrêt entamez le mouvement inverse de l’intérieur vers l’extérieur jusqu’à obtention d’un entonnoir et ainsi de suite
c’est ce qui permet au sirop de se conserver 1 an sans cuisson
mettez aussitôt en bouteilles bouchez hermétiquement
Si le sirop mousse après quelques jour vous pouvez arrêtez le processus en le chauffent pendant 1/4 d’heure entre 70 et 75 °C
agitez avant l’utilisation
***********************************
Confiture d’argouses
Ingrédients
600 g d’argouses
5 poires
300 g de sucre .
( pas de citron, l’argouse étant un fruit qui contient de la pectine en quantité suffisante)
Préparation
Laisser bouillir 12 min.
Metre en pot
**************************************
Gelée de baies d’argousier
Ingrédients
1kg de baies.
1/4 de litre d’eau.
1 kg du sucre.
1 orange,
Les zestes râpés d’une orange et d’un citron
Préparation
Mettre les baies à crever dans une bassine sur le feu avec l’eau.
Verser le tout sur un tamis garni d’un linge et presser pour faire sortir le jus.
Y ajouter le jus de l’orange, les zestes et le sucre.
Faire cuire 20 minutes.
Dès que la consistance sirupeuse est atteinte (vérifier sur une assiette), mettre en pots et fermer.